Cabillaud fumé

Fumer dans une papillote en papier permet de réduire l'amertume du fumé, laissant ainsi plus de place aux autres saveurs du plat.
600 g de filet de cabillaud (à 150 g)
2 gros oignons
4 tomates
aneth frais
origan
sel
poivre
Sécher le filet de cabillaud sur une serviette en papier, puis le poser sur un papier pour cuisiner avant de l'assaisonner de sel, poivre et aneth émincé. Couper finement les oignons et les tomates et assaisonner de sel, d'une pincée de poivre et d'origan. Parsemer le mélange sur le poisson et fabriquer des aumônières, paquets ou pains SAGA. Les cabillauds sont maintenant prêts à être fumés.

FUMER À LA CASSEROLE

Ustensiles nécessaires :

Une (vieille) casserole en émail avec son couvercle
Une passoire à fond plat
Quelques copeaux de bois d'un feuillu (chêne, cerisier, aulne)

Comment fumer ?

Mettre quelques copeaux (environ 150 g) dans la casserole, couvrir avec le couvercle et placer le « fumoir » sur une source de chaleur (gaz ou électrique) jusqu'à ce que les copeaux commencent à fumer. Mettre les aumônières dans la passoire, la poser délicatement dans la casserole et recouvrir. Fumer pendant environ 25 minutes.

Disposer les aumônières encore fermées sur des assiettes de sorte qu'elles conservent leur arôme et servir avec de la salade verte et des pommes de terre.

Attention, les copeaux de bois font beaucoup de fumée. Par conséquent, il est préférable de fumer à l'extérieur.